LES JOURNEES NATIONALES DE LA JEUNESSE DE LA RDC SUD-EST (JNJ 2020)

 

C’est en 2016 que l’idée était née de préparer les journées kasaïennes de la jeunesse au lac Munkamba en juillet 2017. Le docteur Adrien Ngolaminga, apôtre du district apostolique de Kananga, et le professeur Jean Shimatu, actuel responsable du district de Mbuji-Mayi 10 avaient effectué le déplacement en avril 2016 à Lubumbashi, pour dessiner le contour de cette fête de la jeunesse avec l’apôtre de district. Les évènements malheureux ayant plongé l’espace kasaïen dans une insécurité totale, n’ont plus permis la réalisation de ce projet. Après avoir servi pour la toute première fois, dans l’exercice de son ministère en qualité d’apôtre patriarche, les enfants en juillet 2017 à Lubumbashi, nous citons : l’apôtre patriarche Jean Luc Schneider ; l’apôtre de district Tshitshi Tshisekedi avait alors promis aux jeunes une rencontre autour de l’apôtre patriarche à Kasenga (225 km au Nord-Est de la ville de Lubumbashi). Ce n’est pas par pur hasard, car en juillet 2013, ayant à peine six mois d’exercice ministériel en qualité d’apôtre de district, Tshitshi Tshisekedi avait réuni les jeunes à Kasenga, sur la plage de la rivière Luapula à l’occasion d’un service divin leur dédié.

En 2018, les travaux préparatoires des journées nationales de la jeunesse de la RDC sud-est, ont débuté dans le cercle des apôtres des districts ciblés, avec comme objectif, procéder au regroupement des jeunes dans les capitales de leurs districts apostoliques, pour suivre le service divin en direct de Kasenga. Les réunions préparatoires se sont élargies au courant de l’année avec les responsables des jeunes. La structure organisationnelle étant mise en place, le motto défini, les districts ciblés arrêtés, un recensement des jeunes par sexe a été décrété, avec le remplissage des fiches renseignant les détails en taille, âge, sexe, et lieu de provenance. La configuration du service divin était calquée sur le modèle du récit de la parabole du semeur d’après l’évangile selon Matthieu.

 

En avril 2019, est lancé officiellement le début des activités liées aux JNJ 2020, la date de célébration des journées qui s’étendait du 17 au 19 juillet 2020, un concert à Lubumbashi, et un service divin à Kasenga. Le nombre de participant s’élevait à plus de 10.000 jeunes en provenance de Kolwezi, Fungurume, Likasi, Kipushi, Lubumbashi Nord et Sud. La contribution financière fixée, une série de micros projets est proposée aux jeunes, et un échéancier est mis en place sur 12 mois, soit, d’avril 2019 à avril 2020, devant permettre aux jeunes de financer eux-mêmes, l’acquisition des kits de camping, le transport, et la restauration.

Alors que les 50% de contributions financières ont été atteints en septembre 2019, ressortant une liste de près de 5.000 jeunes, la commande des kits de camping est placée en Chine. La production terminée en novembre 2019, la livraison est faite à Lubumbashi au début du mois de mars 2020, alors que la deuxième tranche devant couvrir le transport et la restauration est en cours. Fin mars 2020, est déclarée officiellement la pandémie à Covid-19 dans le pays, avec comme conséquence, le confinement du pays. En août 2020, les activités religieuses peuvent reprendre, mais sous un protocole sanitaire anti covid-19 très strict. Du coup, il fallait reporter les JNJ 2020 à juillet 2021, mais aussi l’adapter aux normes sanitaires mises en place. Un planning de travail mis à jour est publié.

Comme on pouvait s’attendre, c’est le doute, les hésitations, les découragements de l’intérieur comme de l’extérieur de l’Eglise, qui se sont emparé du projet. Plus rien ne bougeait!

Janvier 2021, l’apôtre de district reprend les services test relatifs aux JNJ 2020 sous format Covid-19. Timidement, les contributions financières reprennent, et petit à petit l’espoir renaissait dans le cercle des jeunes grâces aux impulsions spirituelles reçues durant les services divins test.

Une lueur d’espoir réanimait la jeunesse, lorsque l’apôtre patriarche confirmait à la pentecôte, sa visite en RDC. Puis, la nouvelle est tombé comme un coup de foudre à quelques jours de l’évènement, qu’il ne serait plus possible au premier serviteur de l’Eglise, de se déplacer en RDC, suite à l’apparition de la 3ème vague de la Covid-19.

Il a fallu prendre une décision courageuse. C’est ainsi que, l’apôtre de district reportait le service des Mbuji-Mayi ainsi que les actes ministériels y associés à 2022, mais décidait de la célébration des JNJ 2020 à Kasenga, ne pouvant plus garder dans les containers des kits ayant totalisés 15 mois d’entreposage sous un climat tropical.

Ainsi, la date et le lieu restés inchangés, les JNJ 2020 ont eu bel et bien lieu, le dimanche 25 juillet à Kasenga.

Pour y arriver :

Sur le plan spirituel

  • Les jeunes avaient reçu comme Motto des JNJ 2020 « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute !», extrait tiré de 1 Samuel 3 :9.

  • Quatre axes principaux étaient liés à cette thématique:

    • Dieu s’adresse à moi ;

    • Je suis disposé à suivre ses instructions ;

    • J’agis conformément à sa volonté ;

    • Je deviens une personnalité forte dans la foi néo-apostolique.

  • 24 services divins test tenus par l’apôtre de district pour épuiser tous les axes, sans compter ceux tenus par l’apôtre responsable, les apôtres, et les ministres de district.

  • Autant de réunions des jeunes avec leurs team-leaders, ministres de districts, et apôtres.

Les jeunes se sont ainsi présentés à Dieu à Kasenga, comme des véritables SAMUEL.

Sur le plan organisationnel

  • Près de 4000  kits de camping ont été distribués contenant 15 équipements nécessaires pour la survie dans la nature ;

  • 198 team-leaders déployés ;

  • 200 frères et sœurs formés au secourisme par la croix rouge de Lubumbashi ;

  • 08 médecins et 29 infirmiers ;

  • 102 bus pour parcourir 450 km aller et retour entre Lubumbashi et Kasenga ;

  • 16.200 m2 de parking pour les bus ;

  • 17.000 m2  d’espaces de logement en plein air pour filles et garçons ;

  • 9.300 m2 d’espaces aménagés pour service divin ;

  • 10 tonnes et demi de repas ;

  • 4 m3 de boissons sucrées ;

  • 25m3 d’eaux minérales à boire ;

  • 24m3 d’eaux pour la douche ;

  • 20.000 masques anti covid-19 ;

  • 400 litres d’alcools dénaturés ;

  • 3 groupes électrogènes pour produire du courant électrique ;

  • 18 tonnes de matériels divers.

 

Dès 6h du matin de dimanche 25 juillet 2012 à Kasenga, sous une température avoisinant 9°C, les musiciens et les choristes ont commencé à occuper l’espace du service pour une séance de répétition avant l’arrivée des participants. Ainsi 2150 choristes et 150 membres de l’orchestre ont donné les premiers sons de l’ambiance de la journée.

C’est à 10h que le service divin a débuté sous le thème : « journées nationales de la jeunesse », avec comme axe principal : « être transformé », le texte biblique étant tiré des actes des apôtres au chapitre 22, les versets 12 à 15 : « Or, un nommé Ananias, homme pieux selon la loi, et de qui tous les Juifs demeurant à Damas rendaient un bon témoignage, vint se présenter à moi, et me dit : Saul, mon frère, recouvre la vue. Au même instant, je recouvrai la vue et je le regardai. Il dit : Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir le Juste, et à entendre les paroles de sa bouche ; car tu lui serviras de témoin, auprès de tous les hommes, des choses que tu as vues et entendues ». Le message du jour : « nous sommes transformés par notre rencontre avec le Seigneur, au travers de sa parole, de la réception des sacrements et de l’apostolat ». La lecture biblique était dans les actes des apôtres au chapitre 9 : 1-17. L’apôtre de district a transmis aux jeunes les salutations de l’apôtre patriarche comme dit dans sa circulaire : « nous irons à Kasenga en ayant nos cœurs tournés vers notre apôtre patriarche pour demeurer en communion d’esprit avec lui ».

En introduction

Le célébrant du jour a dit aux jeunes : Dieu ne vous regarde pas de la même façon que les hommes le font. Le jugement que les hommes émettent à votre égard n’est pas nécessairement celui de Dieu. Dieu vous regarde autrement, même si aujourd’hui vous n’avez pas encore réussi à faire ce qu’on attend de vous. Ne vous faites pas du mal comme si votre vie n’avait plus de sens, et que personne ne vous comprenait. Dieu dit à Ananias : « …..va car cet homme est un instrument que j’ai choisi…. ». Dieu a besoin de toi mon frère, de toi ma sœur à son service, ne nous laissons pas découragés par les opinions que les autres émettent à notre

 

sujet.

Changement de personnalité

L’apôtre de district a continué à s’adresser aux jeunes en ces termes : Devant l’autel du Seigneur ce matin vous êtes présentés comme des Samuel, suivant la préparation que vous avez faite durant près de 2 ans et demi, mais qu’allez-vous être sur le chemin de retour vers la maison après ce service divin ?   Il ne s’agira pas de changement de nom comme certains parmi vous le croient : de Saul à Paul, noms qu’il portait suivant ses origines hébraïque et romaine. Il est passé du persécuteur à l’apôtre, du serviteur de l’ennemi au serviteur de Christ. Je vous propose une croissance pour passer de Samuel à Saul, sachant que vous avez déjà quitté le service de l’ennemi, et vous êtes au service de Christ.

Processus de transformation

Comme dans l’histoire de la conversion de Saul, la transformation passe par :

  • L’écoute de la parole de Dieu ;

  • La réception des sacrements ;

  • La conduite sous l’apostolat ;

 

Défendre sa transformation

 

De même que Saul, Dieu est intervenu dans le processus de sa conversion, mais n’a pas fait le reste du travail à sa place. Nous sommes déjà passés par ce processus de transformation, mais le gros du travail, c’est à nous de le faire, c’est-à-dire, d’aller défendre notre transformation,  ce que nous sommes devenus, d’aller professer notre foi néo-apostolique. Tout Jérusalem connaissait Saul le persécuteur et le craignait. Mais cela, ne l’a pas empêché d’y rentrer, malgré le risque qu’il courait pour défendre ce qu’il était devenu. Prends aussi ce même courage de Saul, et rentre dans ton Jérusalem à trois dimensions:

  • Dans le cercle familial, ta source biologique ;

  • Dans l’Eglise, tes racines spirituelles ;

  • Et dans ton entourage, ton champ d’activités.

Pour défendre ta transformation et ton changement de personnalité.

Mission d’un transformé

Il est destiné à connaitre la volonté de Dieu, à voir le juste et entendre les paroles de sa bouche. Il y a paroles et paroles, comme tout le monde ne jure qu’au nom de Dieu. Sans vouloir prêcher l’exclusivité, je vous appelle à la profession de votre foi néo-apostolique, promesse faite à Dieu lors de votre confirmation. Pour nous, c’est la parole qui émane de notre apôtre patriarche, et la connaissance reprise dans notre catéchisme.

Le transformé porte à présent la responsabilité d’aller témoigner auprès de tous les hommes des choses qu’il a vu et entendu. Je souligne : auprès de toutes les nations comme de véritables disciples du Seigneur, sans distinction ni complexe. Rendez le bon témoigne s’il vous plait ! Des choses qui émanent de l’enseignement néo-apostolique, et de vos expériences de la foi.

A l’issue du Service divin, les jeunes ont entonné un hymne spécial pour immortaliser le motto de l’année 2021 : « Christ notre avenir », cadeau offert à l’apôtre patriarche. Puis, à l’unisson, toute l’assemblée a exécuté, mains sur le cœur, l’hymne des JNJ 2020 « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute !».

 

Ce samedi 31 juillet 2021, se tiendra autour de l’apôtre de district, la réunion de capitalisation des JNJ 2020, avec les membres de toute la structure organisationnelle du projet, qui s’achèvera par la dissolution de ce dernier.

Merci à Dieu pour son amour!

arrivée jeune à Kiwele

press to zoom
cabine de desinfection
cabine de desinfection

press to zoom

embarquement de garçons

press to zoom

arrivée jeune à Kiwele

press to zoom
1/40

arrivée des apôtres sur le site du service divin

press to zoom

prélèvement de la température des apôtres

press to zoom

Sortie APD

press to zoom

arrivée des apôtres sur le site du service divin

press to zoom
1/124

rivière Luapula

press to zoom

préparation de l'autel

press to zoom

chauffage de jeunes à Kasenga

press to zoom

rivière Luapula

press to zoom
1/39

Hymne JNJ

press to zoom

Hymne JNJ

press to zoom

Hymne JNJ

press to zoom

Hymne JNJ

press to zoom
1/8

ambiance de la fin

press to zoom

remerciement

press to zoom

Emballage matériel audiovisuel

press to zoom

ambiance de la fin

press to zoom
1/35