Jean-Luc Schneider: Première visite d'un Apôtre Patriarche à Tshikapa, et première fois qu'un Apôtre Patriarche passe des nuitées à Kananga.

 

Du 14 au 20 juillet 2016, la République Démocratique du Congo a été le siège de l'Eglise Néo-Apostolique Internationale, suite à la présence de son Président Mondial, l’Apôtre Patriarche Jean-Luc Schneider. Arrivé à Kinshasa le jeudi soir 14 juillet à bord d'un vol régulier de la compagnie Air-France, l’Apôtre Patriarche a été accueilli par le président de l'Eglise territoriale  de la République Démocratique du Congo Sud-Est (ENA RDC SUD-EST) , l'Apôtre de District Tshitshi Tshisekedi, qui, la veille (mercredi 13 juillet) et le même jeudi dans l’après-midi toujours à Kinshasa, avait respectivement souhaité la bienvenue à l'Apôtre de District Adjoint John Kriel de Capetown et l'Apôtre de District Joseph Ekhuya de l'Afrique de l’Est . L'Apôtre de District Mike Deppner a rejoint le groupe le jeudi soir sur place à Kinshasa,  et tous par un affrètement,  ont effectué le voyage le vendredi 15 juillet très tôt vers Tshikapa depuis l'aérodrome de Ndolo. Deux heures et vingt minutes après, le petit avion va atterrir à Tshikapa, où l’Apôtre Patriarche et toute sa délégation ont été accueillis au pied d’avion par tous les apôtres responsables de l'Eglise Territoriale. Le cortège motorisé prendra la direction de la communauté Sami, où plus de neuf mille frères et sœurs attendaient l'Apôtre Patriarche. Le tour des hangars fait, les enfants de l'école du dimanche ouvriront la porte de l’Eglise territoriale au premier de tous les apôtres du monde, en lui souhaitant la bienvenue ainsi qu'à ses accompagnateurs. Le repas spirituel sera servi dans la casserole de l’épître aux Romains 14 :19 « Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle. »  L’Apôtre Patriarche a exhorté les fidèles à pouvoir  contribuer : à la paix de leurs âmes, en obéissant à la volonté divine et en recherchant la grâce ; à la paix avec le prochain, en bannissant l’avidité et l’égoïsme de leur cœur ; à l’édification de l’Eglise, en se mettant au service des autres, en faisant connaître Christ et en aimant de son amour.

 

Le triple amen sanctionnera la fin du service divin et laissera place à une démonstration de joie par un bain de foule, représenté par les brebis de Tshikapa, Kasaï et Kamonia, au premier pasteur. La délégation rallongée par la présence des apôtres responsables, apôtres et évêques du secteur de Tshikapa, ainsi que les responsables musicaux, embarqueront ensemble avec l'Apôtre Patriarche à destination de Kananga, pour un vol de  près de cinquante minutes. C'est l'Apôtre Adrien Ngolaminga de la ville de Kananga qui recevra l'Apôtre Patriarche au pied d’avion, puis le cortège s'engagera vers le centre-ville, où pour la toute première fois un Apôtre Patriarche va passer trois nuitées dans cette partie du Congo profond. Le jour même, un grand événement s’est produit à Kananga : pendant que l'Apôtre Patriarche était à Tshikapa, un service divin spécial réunissant uniquement tous les apôtres et évêques de la RDC Sud-Est a été  célébré par l'Apôtre Norbert Lupongo de Mweka, qui utilisera la parole biblique tirée de Genèse 18:5 « J'irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre cœur ; après quoi, vous continuerez votre route ..... Genèse 18: 5 (extrait)», à travers laquelle il a rappelé aux apôtres et évêques présents, de savoir qu’en venant à Kananga, Dieu leur faisait grâce de recevoir le pain de vie auprès de l’Apôtre Patriarche, et que ce pain frais était la parole de Dieu qui leur permettrait de continuer leur mission dans les districts Apostoliques auprès des frères et sœurs.

 

Après ce service divin spécial, tous sont allés déposer des gerbes de fleurs sur les tombes des apôtres et évêques décédés dans cette région apostolique, par la même occasion, ils se sont recueillis sur celles de  bon nombre des bien-aimés enterrés au cimetière du quartier Hôpital.

 

Le samedi  16 juillet, l’avant-midi, au siège de l'assemblée provinciale de la province du Kasaï-Centrale, l'assemblée des Apôtres et évêques de la RDC SUD-EST, fut dirigée par le Président Mondial de l'Eglise Néo-Apostolique Internationale, et au cours de laquelle 45 apôtres contre 10 évêques ont pris part. A son arrivée à l'assemblée provinciale, l'Apôtre Patriarche a été accueilli par un chœur composé uniquement des mamans, pour lui souhaiter la bienvenue à Kananga «  Malandi wa shinga (ancien surnom de la ville de Kananga à l’époque coloniale à cause de son électrification d’antan) ».

 

L’après-midi, quelques chansons exécutées par les enfants de l'école du dimanche dont certaines avec des flûtes à bec, les mamans, ainsi que le petit chœur, ont préparé les cœurs de tous les invités pour le service divin du lendemain.

 

Le dimanche 17 juillet, jour tant attendu, les fidèles de Kananga ont confirmé à l'Apôtre Patriarche que la région du Centre-Ouest (composée des provinces de Kasaï-Centrale et Kasaï) était la plus grande de toute l’Eglise territoriale. Plus de 19.000 membres ont pris part au service divin dont 3.500 à l’intérieur de la grande chapelle, et  le reste à l’extérieur sous et autour des hangars avec des bancs fabriqués à cette occasion. Il est à signaler que cette grande Chapelle dédicacée au mois d'octobre 2015, a connu une grande contribution des fidèles de la ville,  qui s'étaient mobilisés pour transporter les briques, du sable, des pierres et beaucoup d’autres matériaux pour faciliter la construction. Et particulièrement, la jeunesse a su planter la pelouse et les fleurs qui ornent aujourd'hui cette belle bâtisse (un article spécial sera publié prochainement sur Nac.today en rapport avec l'histoire de la construction de la chapelle). L'Apôtre Patriarche développera la parole dans l'évangile selon Luc au chapitre 14, les versets 28 à 30, qui serviront de texte de base pour la prédication : «Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, en disant : Cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever ? » Pendant son développement, l’Apôtre Patriarche  encouragera les frères et sœurs à suivre Christ, en renonçant  à soi-même et en consentant des sacrifices. Il leur demandera de démontrer la valeur des bienfaits que Jésus leur accorde aujourd’hui et la grandeur du salut qu’il leur réserve.

 

Au cours de ce service Divin, l’Apôtre Lupongo Norbert sera admis à la retraite après plus de 18 ans de service ministériel.

 

C’est sous une discipline apostolique,  que les enfants de Dieu remplis de joie  diront merci à l'Apôtre Patriarche pour toutes les bénédictions déposées sur le pays, en chantant le cantique de la fin pendant que l'Apôtre Patriarche, et ses invités faisaient une fois de plus le tour des hangars. Le lundi 18 juillet au soir, par un vol régulier de la compagnie aérienne congolaise, l'Apôtre Patriarche regagnera Kinshasa. Le mardi 19 juillet après-midi, l'homme de toutes les nations continuera sa mission vers l’Ouganda via Nairobi, accompagné des Apôtres de District Mike Deppner et Joseph Ekhuya.

 

Pour voir les images, veuillez cliquer sur les liens suivants :

- Tshikapa

- Soirée musicale

- Assemblée des Apôtres et Evêques

- Service Divin Kananga

© 2014 Copyright Delta Solutions

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
Nous écrire
Nous écrire
Nous écrire