« Réévaluons et gardons le cap vers l’objectif  »

 

Tel était le message lancé à la jeunesse du Burundi lors des journées de la jeunesse organisées à Bujumbura, du 29 au 31 Juillet 2016 par l’Apôtre de district Tshitshi Tshisekedi.

 

Venus de tous les quatre districts d’ancien à savoir : Kayogoro, Makamba, Cibitoke et Bujumbura, à noter aussi la présence de nos frères et sœurs vivant dans les camps de réfugiés au Burundi, cela a impressionné l’Apôtre de District.

 

Au menu, un atelier de réflexion avec les 504 jeunes réunis autour de l’Apôtre de District le samedi 30 juillet, a eu lieu au sein de l’école normale de l’état. Le chapitre 2 du catéchisme en questions et réponses en Kirundi a servi de point central des échanges avec les jeunes, après avoir vécu des situations malheureuses qui ont affecté la paix au pays l’année dernière, et qui ont eu un impact négatif dans le développement de l’œuvre.

 

L’Apôtre de District a rappelé aux jeunes que la meilleure façon de consolider la paix, était que chacun puisse se surpasser à essayer de vivre en paix avec son prochain.  « Nous sommes les premiers consommateurs de la paix, automatiquement nous sommes appelés à la produire en abondance,  car sans elle, il serait quasi impossible d’accomplir notre mission qui est celle d’annoncer les vertus de celui qui nous a appelés des ténèbres à son admirable lumière », dira l’homme de Dieu aux jeunes.

 

« La meilleure connaissance de notre confession de foi, nous permettrait de mieux comprendre notre doctrine et savoir à quoi est ce que nous croyons » poursuivra-t-il. Et pour conclure, l’Apôtre de District va leur promettre la communication mensuelle par leur apôtre de l’évolution des membres dans l’Eglise au pays, pour que cela leur permettre d’y apporter des actions correctives, afin que leurs rêves deviennent ainsi réalité.

 

Le soir dans le même cadre, une soirée des chants animée par les différents sous-districts, a préparé  tout le monde au service divin du lendemain.

 

Le dimanche matin ensemble avec les frères et sœurs de Bujumbura, le service divin a été célébré dans la chapelle centrale autour de laquelle les hangars en bâches étaient érigées afin d’accueillir les fidèles.

 

La parole du mois dédiée aux jeunes dans les pensées directrices a servi de thème du service divin : « témoigner de ce que nous vivons ! » Acte des apôtres 22 : 14-15.

 

La foi des frères et sœurs vivant dans les camps de réfugiés, a poussé l’Apôtre de District à attirer l’attention des autres fidèles sur l’engagement qu’ils devraient chacun avoir dans l’œuvre, pas toujours en avançant des excuses, ou en attendant une situation beaucoup plus meilleure, mais là où ils se trouvent et avec ce qu’ils ont autour, de bâtir l’œuvre de Dieu au Burundi.

Quatre Communautés sont actives dans les camps de réfugiés, les baptêmes et saint scellés sont aussi administrés, et l’évangile enseigné à d’autres réfugiés.

 

L’après-midi récréative s’est déroulée au bord du lac, et c’est le lundi 1er août aux premières heures que les différentes délégations ont pris le chemin de retour.

 

Il est à signaler que dans les conditions difficiles que traverse le pays, les jeunes ont su se mobiliser pour prendre en charge leur déplacement en bus, de fois allant jusqu’à parcourir plus de 300 km pour participer aux journées de la jeunesse à Bujumbura ;  et dans les soutes il y avait les vivres, ensemble avec des produits de champ pour l’autosuffisance alimentaire ; une initiative que l’Apôtre de District encourage vivement dans l’Eglise. Bravo Burundi !

1/27

© 2014 Copyright Delta Solutions

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
Nous écrire
Nous écrire
Nous écrire